MEDITATION

La Méditation des Cœurs Jumeaux

(De Master Choa Kok Sui)

1/ Principes

Je pratique depuis trois ans la méditation des « Cœurs jumeaux » ou « Médiation pour la paix universelle et l’illumination », présentée par Master Choa Kok Sui. C’est un outil précieux pour apporter la paix et l’harmonie, à la terre, ses habitants ainsi  que pour s’éveiller.

Méditation Christelle Mustel

Pourquoi « Cœurs jumeaux » ?

La « méditation des deux cœurs » fait référence au chakra du centre du cœur, centre de la compassion, de la joie, et du pardon et  le chakra de la couronne réfère au cœur divin, à l’illumination et à l’unité divine. Afin d’atteindre l’illumination, le chakra de la couronne (au sommet de la tête) doit être pleinement activé. Ceci ne peut se faire que si le chakra du cœur est aussi activé. En utilisant ces deux chakras pour bénir la terre entière, celui ou celle qui pratique la « méditation des cœurs jumeaux », devient un canal d’énergie spirituelle. Cette énergie passe à travers la corde spirituelle (au sommet de la tête) et se distribue dans les centres d’énergies du corps appelés CHAKRAS. Ainsi, cette méditation développe l’intuition, la connexion avec le Divin, ouvre le Chakras du cœur, de la couronne. En la pratiquant régulièrement nous, avons une énergie plus forte, un corps physique, et émotionnel équilibrés, en meilleure santé.

Prière de Saint François d’Assise

La méditation des cœurs jumeaux est basée principalement sur la Prière de Saint François d’Assise. Cette méditation est une bénédiction pour la terre et ses habitants, en mettant en application le principe « c’est en donnant que l’on reçoit ». Envoyer de l’amour sur la terre, en la visualisant face à soi, de la lumière, bénir notre terre avec amour, joie, chaleur, tendresse, abondance, prospérité. Créer l’unité avec le tout, voir le positif le beau, quand tout est négatif. Aider les gens qui souffrent, qui sont déprimés. Aider la terre à se purifier, se régénérer. Bénir la terre avec paix, harmonie.

Voici le texte de la prière de Saint François utilisé :

« Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix !

Là où il y a de la haine, que je mette l’amour.

Là où il y a l’offence, que je mette le pardon.

Là où il y a la discorde, que je mette l’union.

Là où il y a l’erreur, que je mette la vérité.

Là où il y a le doute, que je mette la foi.

Là où il y a le désespoir, que je mette l’espérance.

Là où il y a les ténèbres, que je mette ta lumière.

Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.

 C’est en donnant…qu’on reçoit

C’est en s’oubliant …qu’on trouve

C’est en pardonnant…qu’on est pardonné »

Saint François d’Assise

2/ Bienfaits de la méditation

Lorsque nous pratiquons régulièrement, notre énergie circule mieux, nous sommes moins stressés, le cœur s’ouvre. Je me suis rendue compte, que petit à petit nous profitons de ce que nous envoyons à la terre. Au fil du temps, je me suis sentie plus joyeuse, avec des pensées plus gentilles généreuses, je suis moi-même plus apaisée. C’est comme si ce que l’on fait pendant la méditation s’ancre en nous. Ce que l’on fait pour la terre, se répercute sur nous. Nous donnons de l’amour, nous avons de l’amour. Nous envoyons de la gentillesse, nous recevons de la gentillesse. Pendant la méditation, nous sommes vraiment dans une bulle de sérénité. Souvent on sent l’énergie dans les mains, même pour des personnes n’ayant jamais pratiqué. En bref, la méditation des cœurs jumeaux :

  • Active le chakra du cœur, le chakra couronne et les autres
  • Aide à réduire le stress, les angoisses
  • Permet de se centrer, augmenter son énergie vitale, sa force intérieure
  • Aide à une meilleure clarté de l’esprit
  • Améliore la  santé physique, émotionnelle, mentale
  • Augmente la dimension de l’aura
  • Permet d’arriver  à l’Illumination, la connexion au Divin

Pour bénéficier de tous ces effets, il faut pratiquer régulièrement. Méditer ne suffit pas, dans ce cheminement, Maître Choa Kok Sui  recommandait  aussi un travail personnel pour développer un bon caractère, les vertus telles que  compassion, la générosité, l’honnêteté, etc

3/ Expérience personnelle de la Méditation

CHRISTELLE MUSTEL EVOLVED MEDITATAIONCette méditation a changé ma vie. Elle m’a donné la force d’entreprendre, faire des choix les assumer. En la pratiquant de plus en plus j’ai senti les bienfaits, c’est pour cela que je me suis mise à la pratiquer régulièrement. Beaucoup de personnes pensent que méditer est très compliqué. Je pensais aussi que méditer serait plus difficile, tenir des positions compliquées mais ce n’est pas le cas.

En fait cette méditation est plus simple que je me l’étais imaginée. Il suffit de rester assis, les yeux fermés, le dos bien droit pendant environ 25 minutes, et suivre la méditation qui est guidée. Il y a une série d’exercices physiques à faire avant et après, mais ils sont assez doux pour le corps. Après le premier essai, j’ai eu envie de recommencer rapidement. J’ai aimé sentir l’énergie, j’ai trouvé la méditation belle et simple.  Je me suis sentie bien, j’ai senti une profonde relaxation.

Pendant la méditation, il y a un moment de silence environ trois minutes pour faire le vide, lâcher prise. Au début je n’arrivais pas à me laisser aller j’avais plein de pensées sur ma journée, les choses à faire, les questions que je me pose. Petit à petit j’ai réussi à libérer mon esprit. C’est là que j’ai eu de belles images. Je n’avais plus envie d’ouvrir les yeux Il y a des fois où j’ai eu des images, d’autres non. Ce n’est pas systématique.

La première fois que j’ai médité j’ai eu envie de rire, j’avais du mal à me concentrer, garder la position, garder les yeux fermés. J’appréhendais, à cause l’image que je m’en étais faite. Lorsque je médite, c’est pour moi un petit voyage, loin de tout. Je ne suis qu’avec moi, je donne, je reçois, je fais le vide, je me recharge. Au fil du temps, j’ai senti les changements sur moi, mon intuition s’est développée, je suis devenue plus généreuse, j’essaie d’être plus à l’écoute, plus indulgente dans le partage. Il y a des moments où je fais des pauses, car je n’ai pas envie, je ne suis pas courageuse, mais très vite je sens le stress reprendre sa place, et cela me manque. Ce que je pensais être un devoir, est devenu un plaisir.

La méditation fait maintenant partie de mon quotidien. Je pratique régulièrement. Quand je pense que c’était juste pour essayer la première fois presque un jeu ! Je ne pensais pas me mettre dedans aussi facilement et devenir régulière. Je ne m’attendais pas non plus à ces effets, à cette évolution. Il m’est aussi arrivé de pleurer pendant la méditation, ou ensuite. Le but est d’ouvrir le cœur, de libérer s’il y a des émotions trop lourdes qui pèsent, elles  finissent par être libérées. Je pense que si ma vie a changé, c’est grâce à cela. J’ai changé ma façon d’être de percevoir, ma vision de voir les gens, le regard que je porte sur des situations. Je gère mieux les conflits, les mauvaises nouvelles les difficultés. J’arrive maintenant à voir le bon en toutes choses, dans les épreuves.

Je pense que l’énergie que je donne pendant mes soins a changé aussi, elle est plus forte, j’ai de bien meilleurs résultats. J’ai fait découvrir cette méditation à des personnes de mon entourage, à des inconnus, des patients, qui ont ressentis les mêmes effets que moi, les bienfaits. Maintenant c’est devenu un but de la faire découvrir car pour moi c’est un bel outil dont je me suis servi que j’ai expérimenté et qui apporte beaucoup. J’ai envie de donner à chacun cette chance que j’ai eue. Je ne connais pas toutes les méthodes de méditation, mais je sais ce que celle-ci m’a apporté. J’espère qu’il en sera de même pour ceux qui vont la pratiquer.

Nous avons tous des hauts, des bas, en ce qui me concerne méditer m’a aidée à affronter les périodes dures différemment avec plus de force. Les temps où l’on va mal, durent moins longtemps. Cela dépend aussi de notre force intérieure. Nous avons tous des capacités différentes pour affronter les situations difficiles. Pour certains il faudra plus de temps avant de sentir les effets. J’ai commencé à méditer une fois par semaine, puis deux, puis trois. Le besoin s’est vite fait ressentir de méditer plus régulièrement.

Je dédie maintenant tous les jours du temps à la spiritualité, même si je ne médite pas. A remercier, envoyer de la lumière de l’énergie, me recentrer, respirer, faire quelque chose de bien, aider une personne, donner un soin en fonction de mes possibilités. Je me sens de plus en plus guidée pour faire mes choix, entreprendre, je me sens maintenant protégée. Il m’arrive de plus en plus de belles choses, de belles rencontres.

Découvrir les enseignements de Master Choa Kok Sui, fut une découverte des plus enrichissantes dans ma vie. Je considère comme un privilège d’avoir bénéficié de ses cours : yoga Arathique, Guérison Pranique, Kryashaktis. Ses enseignements sont précieux, il reprend les enseignements de grands maîtres, anciens, qu’il a modernisés, rendus accessible dans un langage plus simple. J’ai bénéficié de ses cours par des disciples qui ont eu la chance de le connaitre. Je n’ai pas eu cette chance car il a quitté son corps physique il y a sept ans. Il me paraissait important de citer Master Choa kok Sui, car sur les changements dans ma vie, l’amélioration de mon quotidien lui-même en est en partie à l’origine. J’ai aujourd’hui la vie que je souhaite, grâce à ses enseignements précieux.

A Master Choa Kok Sui…Merci…


 

 

Dates des prochains ateliers de la Méditation des Coeurs Jumeaux – Paris 2017 :

  • 22 mars 18h30

Pour vous inscrire, envoyer un mail à : cmustel@hotmail.fr . Au plaisir de vous accueillir.


Vous trouverez de nombreuses informations sur cette méditation sur internet sinon vous pourrez toujours me contacter via mon site. Je la fais découvrir aux personnes qui le souhaitent, sous forme d’ateliers gratuits.
 http://www.meditationontwinheartslive.com/